International : l’institut Pasteur confirme que les anticorps sont moins efficaces sur le variant d’Afrique du Sud

International. L’institut Pasteur confirme plusieurs études qui montrent que les anticorps sont moins efficaces sur le variant d’Afrique du Sud ; y compris ceux produits après vaccination. D’après ces études, alors que le variant anglais réagit comme le virus original (il est neutralisé par 95% des échantillons et cela quelle que soit la concentration d’anticorps), il faut une concentration d’anticorps 6 fois plus élevée pour neutraliser le variant d’Afrique du Sud. Pfizer et Moderna travaillent d’ailleurs sur une 3e dose, dirigée contre ce variant, qui fonctionnerait comme un rappel pour raviver les défenses immunitaires. Des essais cliniques sont en cours.

#1958 Source franceinter.fr