International : les selfies avec masques collectés sur les réseaux sociaux sont utilisés pour améliorer l’efficacité des dispositifs de reconnaissance faciale mis en difficultés par la généralisation du port du masque et le constructeur chinois Huami travaille sur un masque compatible avec ces dispositifs de contrôle

International. Le port du masque, parfois obligatoire, gène le fonctionnement des dispositifs de reconnaissance faciale. C’est pourquoi des chercheurs travaillent sur l’amélioration des algorithmes, en collectant les selfies avec masques qui pullulent sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, le constructeur chinois Huami, surtout connu pour ses montres connectées Amazfit, travaille sur un masque transparent de type N95 (l’équivalent américain des masques FFP2) qui peut également s’auto-désinfecter et serait compatible avec les dispositifs de reconnaissance faciale.

#0701 Source cnet.com