International : De nouvelles start-up proposent d’optimiser les réunions virtuelles en développant l’analyse des expressions, gestes et émotions des employés filmés

International. Des start-up ont récemment fait leur apparition en promettant «d’optimiser» les réunions virtuelles en augmentant les possibilités d’analyse des logiciels très utilisés en période de pandémie comme Zoom ou Skype, avec des fonctions analysant les réactions des interlocuteurs, vérifiant qu’ils sont bien face à leur écran et pouvant aller jusqu’à analyser l’expression des émotions. En effet l’intelligence artificielle peut détecter les mouvements des yeux, du visage, vérifier le degré d’attention ou le nombre de mots prononcés. Headroom, une plateforme de vidéo, permet ainsi de synthétiser une réunion avec un compte rendu automatisé additionné de mots-clés, de dates, des sujets abordés ainsi que des principales lignes directrices. Ce faisant, elle décompte le nombre de mots prononcés par chaque participant, et mesure même le «degré d’attention» de chacun en captant les changements de température de la pièce. L’application propose également d’interpréter le «langage corporel» des participants à renfort d’émoticônes. Chaque haussement de sourcil ou pupille un peu trop dilatée donne lieu à la création d’une donnée qui est transformée en «émotion»: satisfaction, tristesse, ennui ou confusion. Une autre start-up, HireVue produit un score d’«employabilité» basé sur les mouvements du visage, le ton de la voix et la position du corps. Lever les mains fréquemment est ainsi perçu comme un signe de participation active lors de réunions.

#1764 Source Korii.slate