Indonésie,Tangerang et Bekasi : plusieurs anarchistes encourent de lourdes peines suite à leur arrestation dans le cadre d’une répression qui s’intensifie, deux mineurs sont déjà condamnées à plusieurs mois de prison

Indonésie, Tangerang et Bekasi. Depuis le 9 avril, plusieurs anarchistes encourent de lourdes peines suite à leur arrestation dans le cadre d’une répression qui s’intensifie, dont deux mineurs qui sont déjà condamnées à plusieurs mois de prison. Trois d’entre eux ont été interpellés pour des tags qui ont été qualifiés de “crimes graves”. Les tags incriminés sont : «sudah krisis, saatnya membakar ” (il y a déjà une crise, il est temps de brûler) et” melawan atau mati konyol » (combattre ou périr).

Peu de temps après, deux autres anarchistes ont également été arrêtés par la police à Tangerang et Bekasi. Suite à leur arrestation, ils ont été frappés et torturés, ils ont eu la tête enveloppée dans des sacs en plastique et ont été gardés au commissariat en dehors de tout statut légal, sans que ni leurs proches ni leurs avocats ne puissent avoir des nouvelles ni intervenir.

Trois d’entre eux font actuellement l’objet d’un procès dans lequel ils encourent jusqu’à 10 ans de prison. Les deux autres, qui sont encore mineurs, sont déjà condamnés à 4 mois de prison. L’appel à solidarité est à lire ici, avec la possibilité de participer à la solidarité financière face à la répression.

#1079 reçu par mail