Indonésie : parmi les trois priorités indiquées par le président indonésien pour faire face à la pandémie, le renforcement de la surveillance des travailleurs migrants qui vont revenir dans le pays vient en deuxième position après la généralisation des tests.

Indonésie. Parmi les trois priorités indiquées par le président indonésien pour faire face à la pandémie de COVID-19, le renforcement de la surveillance des travailleurs migrants qui vont revenir dans le pays vient en deuxième position après la généralisation des tests. En effet le retour de 34.000 travailleurs migrants est prévu en mai et juin, en raison des conséquences économiques du confinement imposé dans leurs pays d’accueil. “Chacun d’entre eux doit subir un examen complet et rester en quarantaine pendant 14 jours”. Des discriminations diverses et agressions sont à craindre dans la mesure où ces travailleurs migrants sont considérés comme potentiellement porteurs du virus.

#0585 Source missionsetrangeres.com