Inde : un homme a été tué par la police de trois balles dans la poitrine, pendant qu’il tentait d’échapper à une arrestation après une embuscade où huit flics qui l’escortaient sont morts

Inde. Un homme considéré par la presse comme” un des gangsters les plus cruels d’Inde” et déjà condamné pour une soixantaine d’accusations criminelles, notamment de meurtre, d’extorsion, d’enlèvement et d’émeute, a été tué par la police de trois balles dans la poitrine, pendant qu’il tentait d’échapper à une arrestation après une embuscade meurtrière au cours de laquelle il a tenté de s’évader. Huit policiers seraient morts dans l’embuscade, suite à laquelle il a évité l’arrestation pendant une semaine. L’embuscade pour le faire évader a impliqué une soixantaine de personnes armées, en nombre plus important que les policiers qui l’escortaient. La voiture dans laquelle il était convoyé a été renversée et huit policiers de son escorte ont été tués. Il a ensuite saisi un pistolet sur l’un des flics blessés et s’est échappé. Une chasse a l’homme a été organisée pour le retrouver, et il a finalement été tué de trois balles dans la poitrine. Au cours de l’embuscade, L’un de ses complices aurait utilisé une hache pour couper la tête et les orteils d’un des policiers. Quelques heures avant sa mort, la cour suprême a déposé une ordonnance appelant à sa protection et invoquant les craintes qu’il pourrait être victime d’un « meurtre par rencontre », terme utilisé pour désigner un meurtre extrajudiciaire par la police, fréquent lorsqu’ils rencontrent des criminels violents recherchés. Le Bureau central d’enquête (CBI)a été aussi appelé à enquêter sur le meurtre de cinq de ses proches et la démolition de sa maison la semaine dernière.

#1162 vu sur news-24.fr