Inde, New Dehli : un centre spirituel a été reconverti en gigantesque centre d’isolement de 10.000 lits gardé par des forces paramilitaires

Inde, New Dehli. Face à l’accroissement des décès dus à l’épidémie, un centre spirituel a été reconverti en gigantesque centre d’isolement de 10.000 lits. Sur les 10 000 lits prévus, 1000 seront dotés d’un accès à l’oxygène mais aucun ne sera équipé de respirateurs. Des forces paramilitaires vont être dépêchées pour prêter main-forte au «plus grand centre Covid du monde». Les soldats garderont notamment l’enceinte du campus afin d’empêcher la transmission du virus vers l’extérieur. La réouverture économique du pays s’accompagne d’une envolée inquiétante des cas de coronavirus, en dépit du confinement rapide et strict qui a été imposé durant près de deux mois par gouvernement. Rien qu’à Delhi, les autorités anticipent un demi-million de contagions à la fin du mois de juillet. Pour parer au choc, 80 000 lits vont être nécessaires, alors que la capitale n’en possède que 12 000. Le scénario qui se dessine est de plus en plus sombre et certaines ambassades ont prévenu leurs ressortissants sur l’éventualité d’être privés de soins en cas de nécessité. A l’heure actuelle, trouver une place pour être soigné relève du parcours du combattant. «Les hôpitaux de Delhi ne parviennent pas à faire face à la crise. Si on est malade, mieux vaut rester chez soi et mourir avec dignité» témoigne un habitant.

#1067 vu sur plus.lesoir.be