Inde, Gurugram : une centaine d’habitants du bidonville de Shyam Chandra Jha sont installés à l’extérieur de la mairie qui a décidé de leur expulsions 5 jours plus tôt pour construire un parc

Inde, Gurugram. Depuis le 21 août, une centaine d’habitants du bidonville de Shyam Chandra Jha expulsé le 21 juillet pour construire un parc sont installés à l’extérieur de la mairie qui a décidé de ces expulsions, exigeant le relogement de tous ceux qui ont été expulsés. Depuis la crise sanitaire le nombre d’expulsion et de destruction de bidonvilles a fortement augmenté, en même temps que la pauvreté qui conduit de plus en plus de salariés à la journée qui ne trouvent plus de travail depuis la pandémie, à se retrouver à la rue. Une manifestante affirme : « pendant trois mois, le PM [Narendra] Modi nous a tous fait rester à la maison en invoquant les dangers du coronavirus. Maintenant quoi ? Nous n’avons plus de maison maintenant, qu’en est-il de la menace du coronavirus maintenant? Le MCG dit que nous devrions louer des maisons. Qui va nous donner de l’argent ou du travail maintenant?”.

#1485 vu sur thewire.in