Inde, Chennai : après que la police a maltraité un travailleur migrant, les salariés de la Greater Chennai Corporation ont organisé des manifestations-éclair devant un poste de police

Inde, Chennai. Des travailleurs de la Greater Chennai Corporation ont organisé des manifestations éclair devant le poste de police de Neelankarai et le bureau de la zone de Sholinganallur pour condamner leur harcèlement par la police, avec des violences verbales constantes. Les manifestations ont été organisées après que la police a maltraité la veille un travailleur parce qu’il refusait de déraciner un arbre près d’un poste de police à Akkarai. Plusieurs incidentes de ce genre ont eu lieu de la part de policiers au cours du dernier mois dans la zone de Sholinganallur. La ville de Chennai est en quarantaine totale depuis le 25 mars et le sort de centaines de travailleurs migrants, souvent originaires du Bengale qui ne trouvent toujours aucun moyen de retourner dans leur pays d’origine, reste inchangé et, en plus du harcèlement policier, ils sont contraints de rester dans des bâtiments délabrés dans des quartiers pauvres de la ville.

#1182 vu sur timesofindia.indiatimes.com