Inde, Bombay : d’après des tests sanguins menés par les autorités, 57 % des habitants des bidonvilles ont été exposés au virus, contre 16 % des résidents des autres quartiers

Inde, Bombay. Des tests sanguins menés par les autorités de la ville ont montré que 57 % des habitants des bidonvilles de la mégalopole de 20 millions d’habitants présentaient des anticorps et ont donc été exposés au coronavirus, alors que l’exposition au virus ne concerne que 16 % des résidents des autres quartiers. La question d’une possible immunité collective, alors que le nombre de nouveaux cas baisse à Bombay ces derniers jours. Bombay recense officiellement un peu plus de 110.000 contaminations et plus de 6.000 morts. Mais depuis le début de l’épidémie, les experts estiment que le bilan officiel des autorités est largement sous-estimé.

#1356 vu sur www.lesechos.fr