Grèce : suite à une loi votée en novembre mais dont l’application a été repoussée en période de pandémie, près de 11 000 migrants ayant obtenu le statut de réfugiés vont être expulsés des logements sociaux qui leur ont été attribués

Grèce. Près de 11000 migrants ayant obtenu le statut de réfugiés vont êtres expulsés des logements sociaux qui leur ont été attribués. Ces expulsions, qui étaient programmées initialement en avril, ont été repoussées à cause de la crise sanitaire. En effet, une nouvelle législation, votée en novembre, a réduit de six à un mois la période pendant laquelle les migrants ayant obtenu l’asile de rester dans ces appartements.

#0823 Source francetvinfo.fr