Grèce, Petrou Ralli : 16 des 26 femmes incarcérées dans la prison pour migrants de Petrou Ralli ont commencé une grève de la faim et pour certaines de la soif en protestation contre les mauvais traitements qu’elles subissent

Grèce, Petrou Ralli. 16 des 26 femmes incarcérées dans le centre de détention pour migrants de Petrou Ralli ont commencé une grève de la faim pour protester contre les conditions sanitaires et alimentaires qui leurs sont imposées, qui causent des maladies diverses chez les détenues. 9 d’entre elles la poursuivent sous forme de grève de la faim et de la soif jusqu’à leur libération. Ces derniers mois, 5 tentatives de suicide ont eu lieu dans cette prison, certaines par immolation. L’une d’entre elles a été expulsée le 10 juin en Georgie et se trouve en quarantaine pour 15 jours en Géorgie.

The detention center in Petrou Ralli. Migrants inside the detention facilities are completely exposed to the whims of police authorities. Athens, June 23, 2017.

#0931 Source athens.indmedia.org