Grèce, Paranesti Dramas : la police anti-émeute a battu et torturé des migrants en grève de la faim à Paranesti Dramas.

Grèce, Paranesti Dramas. La police anti-émeute a brutalement frappé des migrants en grève de la faim à Paranesti Dramas. Les responsables du camp ont enfermé les migrants à l’intérieur de conteneurs, dans le but de les isoler et de les terroriser afin de stopper leur mobilisation. De plus, en guise de punition, ils ont réduit les rations de nourriture. Après les avoir gardés emprisonnés pendant des heures à l’intérieur des conteneurs, vers 21 heures, l’escouade anti-émeute est arrivée avec les policiers de l’OPKE (unités lourdement armées) et deux camionnettes pleines de policiers entièrement armés. Les forces de l’ordre  ont ouvert les portes des conteneurs un par un et ont violemment frappé les migrants qui en sortaient. Les migrants disent que des tasers ont aussi été utilisés. Le texte complet qui relate cet épisode est à lire ici.

 

#0173 Paru sur 325.nostate.net le 9 avril 2020