Grèce, Lesbos : presque quotidiennement, des bateaux de fortune avec un grand nombre de migrants à leur bord sont repoussés par les gardes-côtes grecs, sans aucune considération pour la sécurité des personnes qui n’ont plus aucune possibilité de demander l’asile

Grèce, Lesbos. Presque quotidiennement, des bateaux de fortune avec un grand nombre de migrants à leur bord sont repoussés par les gardes-côtes grecs, sans aucune considération pour la sécurité des personnes qui n’ont plus aucune possibilité de demander l’asile. Le gouvernement a annoncé qu’il allait transformer tous les camps de réfugiés en structures fermées, ce qui commencent déjà avec la nouvelle prolongation de la quarantaine. Pour la Journée mondiale des réfugiés, des banderoles aux sigles de diverses organisations comme le HCR, EASOU et d’autres qui collaborent ouvertement avec le système d’asile européen ont été affichées. Le même jour un bateau a été perdu en mer et seulement trois corps ont été retrouvés.

#1049 vu sur enoughisenough14.org