Grèce, Lesbos : les autorités grecques ont commencé à évacuer le camp de Pikpa pour les personnes vulnérables au motif que l’occupation des lieux est illégale et que l’ONG qui le gère fonctionne sans aucun contrôle

Grèce, Lesbos. À Lesbos, le camp de Pikpa mis en place depuis 2012 par des bénévoles pour accueillir des “migrants vulnérables” (en majorité des femmes et des enfants ainsi que des personnes handicapées) est contraint de fermer ses portes et les autorités grecques ont commencé à l’évacuer, au motif que l’occupation des lieux est illégale et que l’ONG qui le gère fonctionne sans aucun contrôle. Les 74 personnes qui y étaient hébergées doivent été transférées dans un camp municipal près du port de Mytilène. Le gouvernement annonce la volonté de créer un camp fermé “d’ici l’été 2021” pour remplacer celui de Moria.

#1621 vu sur www.infomigrants.net