Grèce, Lesbos : deux migrants du camp de la Moria se sont fait tirer dessus pour ne pas avoir respecté le confinement.

Grèce, Lesbos. Deux demandeurs d’asiles, un Iranien et un Afghan se sont fait tirer dessus par les autorités grecques pour être sorti du camp de Moria et donc « enfreint » les règles du confinement autoritaire. Plusieurs dizaines de demandeurs d’asile ont organisé une manifestation devant le camp, du fait de l’aggravation de leurs conditions de vie depuis le début de la pandémie, le camp étant un endroit ou bien évidemment le Covid-19 se répand particulièrement facilement.

#0410 Source lefigaro.fr