Grèce, Lesbos : de récents rapports font état d’un niveau de plomb très élevé dans la zone du camp temporaire remplaçant la Moria, où plus de 9000 migrants sont désormais regroupés

Grèce, Lesbos. De récents rapports font état d’un niveau de taux de plomb très élevé dans la zone où a été construit le camp temporaire de Mavrovouni remplaçant la Moria où plus de 9000 migrants sont désormais regroupés. La structure occupe une superficie de 341 hectares dont 21 sont d’anciens champs de tir de l’armée grecque. En attendant des résultats complémentaires, le ministère de l’Immigration et de l’Asile a enlevé les tentes situées dans la zone de l’ancien champ de tir par mesure de précaution. Dans le même temps, comme le craignaient les associations de soutien aux migrants, le ministère de l’Immigration et de l’Asile construit, en coopération avec la Commission européenne, une nouvelle structure fermée à Lesbos.

#1854 Source migration.gov.gr