Grèce, frontière avec la Turquie : l’armée grecque a probablement tué par balle un migrant d’origine pakistanaise décédé début mars alors que, parmi des milliers de personnes, il tentait de franchir la frontière grecque depuis la Turquie.

Grèce, frontière avec la Turquie. L’armée grecque est probablement responsable de la mort d’un migrant d’origine pakistanaise décédé début mars alors que, parmi des milliers de personnes, il tentait de franchir la frontière grecque depuis la Turquie. Une enquête est en cours pour déterminer si, comme l’affirment plusieurs journalistes, c’est l’armée grecque qui a tiré. Ils affirment qu’au moins six autres personnes ont été blessées. Les autorités grecques continuent de rejeter toute accusation et ont à plusieurs reprises parlé de “fausses nouvelles” instillées par le gouvernement turc.

#0746 Source balcanicaucaso.org