Grèce : “Derrière les masques, la colère prend force”, actions coordonnées en solidarité avec les prisonniers, les migrants, les patients enfermés dans les hôpitaux psychiatriques et les maisons de retraite… tags et traductions

Grèce. Des actions coordonnées ont eu lieu dans plusieurs villes. Autour de Thessalonique, des tags et affiches sur des hôpitaux, des cliniques, des pharmacies et des magasins de matériel médical, autour d’Athènes et du Pirée, contre le contrôle et l’état d’urgence sanitaire et en solidarité avec les prisonniers, les migrants, les patients enfermés dans les hôpitaux psychiatriques et les maisons de retraite. Le texte qui les recense est à lire ici.

Voici les photos de tags autour d’Athènes et du Pirée qui ont été diffusées et les traductions que nous avons pu en faire :

A Pankrati, quartier d’Athènes
LA SOLIDARITE N’INFECTE PAS EN QUARANTAINE, LES LUTTES SOCIALES VAINCRONT
FACE A LA PEUR ET LA CONTRAINTE, ECRASONS LE TOTALITARISME D’ETAT

à Vironas, quartier d’Athènes
SI NOUS NE RESISTONS PAS DANS CHAQUE QUARTIER, NOS RÊVES SERONT HANTES PAR TSIODRA ET CHARDALIA (gestionnaires actuels de la pandémie en Grèce)*
MIEUX VAUT PASSER PAR LE CORONA QUE PAR LA PROPRIETE ET L’ETAT (jeu de mot avec la ville grecque de Coroné)
Ces deux dernier tags sont écrits à la manière des “mantinades” que les convives se lancent en improvisant à la fin d’un repas

à Exarcheia, quartier d’Athènes
COORDINATION CONTRE L’ETAT, C’EST LA LIBERTE QUI SOIGNE
INTERDICTION GENERALE DU MERCANTILISME



à Ymittos, un quartier d’Athènes
LA COLLABORATION AVEC LA POLICE N’EST PAS UNE ATTITUDE RESPONSABLE
LE VIRUS C’EST LE CAPITALISME

à Salamine (île du Golfe Saronique)
NE PRENONS PAS L’HABITUDE DES INTERDITS
MEDIA DE PROPAGANDE DE MASSE
LA REGLEMENTATION POUR LE CORONAVIRUS, C’EST L’ANTICHAMBRE DU TOTALITARISME
LES MESURES DE PROTECTION, C’EST UNE CHOSE, L’INTERDIT EN EST UNE AUTRE


à Marousi, quartier d’Athènes
INTERDICTION GENERALE DU MERCANTILISME, SOLIDARITE ET ENTRAIDE


A Alimos, banlieue du Pirée
LA PANDEMIE S’EN IRA, LA TEMPÊTE VIENDRA
DERRIERE LES MASQUES, LA COLERE PREND FORCE


A Périssos, banlieue d’Athènes
LA QUARANTAINE EST UNE MESURE DE CONTRAINTE, PAS UNE MESURE MEDICALE


A Kératsini, banlieue d’Athènes
COORDINATION ET LUTTE CONTRE L’ETAT, C’EST LA LIBERTE QUI SOIGNE
LA LIBERTE INDIVIDUELLE, C’EST DE NE PAS AVALER TOUT CRU CE QUE TE SERT L’ETAT
LA REGLEMENTATION POUR LE CORONAVIRUS, C’EST L’ANTICHAMBRE DU TOTALITARISME

A Pérama, banlieue du Pirée
QUARANTAINE ET FAIM, ET LA HAUTE SE LA COULE DOUCE
POLICE PARTOUT, MEDECINS NULLE PART


A Kaisariani, quartier d’Athènes
150 EUROS D’AMENDE AUX SANS ABRIS, C’EST CA LA POLICE GRECQUE ET NOUS, NOUS DORMONS DEHORS
LE CORONAVIRUS EST TRANSMIS AU JOURNAL DE 20H


A Palaio Phaliro, banlieue d’Athènes
MIEUX VAUT PASSER PAR LE CORONA QUE PAR LA PROPRIETE ET L’ETAT
QUAND ILS VIENNENT POUR NOUS ENFERMER NOUS RESTONS A LA MAISON
DERRIERE LES MASQUES LA COLERE PREND FORCE
LA PANDEMIE S’EN IRA, LA TEMPÊTE VIENDRA
SALAUDS DE FASCISTES, LES GIBETS SE PREPARENT

A Hélioupoli, quartier d’Athènes
LE CORONA VIRUS NE SE SOIGNE PAS AVEC DES FLICS


A Zographos, quartier d’Athènes
BÖLEK ASSASSINEE PAR L’ ETAT TURC APRES 288 JOURS DE GREVE DE LA FAIM
FEU AUX CELLULES ET AUX CAGES
LE VIRUS LE PLUS TERRIBLE EST LE CAPITALISME

A Neo Héraklio, banlieue d’Athènes
COMBIEN CA COUTE UN F16 ?


A Nea Smyrni, quartier d’Athènes
SALAUDS DE FORCES DE SECURITE, NOUS SOMMES LES GOUTTES D’EAU DE LA TEMPETE QUI VIENT
NOUS NE REVIENDRONS PAS A LA NORMALITE, PARCE QUE C’EST LA NORMALITE LE PROBLEME

#0615 Source actforfree.nostate.net