Grèce, Athènes : sur la prison de Korydallos, lieu de révolte contre la gestion de la crise sanitaire, on peut voir une banderole suspendue par les détenus aux fenêtres de leurs cellules sur laquelle il est écrit en grec, turc et kurde : ” Vive le 1er mai “

Grèce, Athènes. Sur le bâtiment de la cinquième aile de la prison de Korydallos, lieu de révolte contre la gestion de la crise sanitaire, on peut voir une banderole suspendue par les détenus aux fenêtres de leurs cellules sur laquelle il est écrit en grec, turc et kurde : ” Vive le 1er mai “.

#0451 Sources diverses