Grèce, Athènes : Ces derniers mois, les rapports faisant état de brutalités policières ont énormément augmenté, en particulier en lien avec le deuxième confinement en cours depuis novembre, avec interdiction de manifester

Grèce, Athènes. Ces derniers mois, les rapports faisant état de brutalités policières ont énormément augmenté, en particulier en lien avec le deuxième confinement en cours depuis novembre, avec interdiction de manifester. Le 17 novembre – anniversaire de la révolte étudiante de 1973 contre la junte militaire, journée de protestation traditionnelle – le gouvernement a imposé des restrictions supplémentaires, interdisant les rassemblements de quatre personnes ou plus tandis que 6 000 policiers étaient déployés dans les rues.

#1818 Source politico.eu