Grèce, Arnissa : des manifestations et attaques xénophobes accueillent les migrants rapatriés de Lesbos sur le continent.

Grèce, Arnissa. Des scènes d’une xénophobie hallucinante se sont déroulées dans le nord de la Grèce lors du rapatriement des migrants de Lesbos. Des habitants d’une région où des migrants doivent être hébergés ont tenté d’empêcher leur arrivée et ont attaqué les infrastructures où ils doivent être installés. Des barrages routiers ont été mis en place pour empêcher l’accès aux hôtels prévus pour les migrants, forçant les convois à changer de destination. Des dizaines de manifestants racistes dont, d’après des témoins locaux, des groupes d’extrême droite de Macédoine, se sont rassemblés devant l’hôtel où les migrants ont finalement été installés après deux nuits passées dans les bus. Ils ont investi le bâtiment, ravagé les chambres, et ont tenté d’y mettre le feu. La police anti-émeute est intervenue faisant plusieurs arrestations.

#0502 Source omniatv.com