France, Villefranche-sur-Saône : mise en place d’un nouveau mode de pacification des prisons, qui consiste à distribuer les clefs de leurs cellules aux détenus « les plus méritants »

France, Villefranche-sur-Saône. L’administration pénitentiaire essaye un nouveau mode de pacification des prisons à Villefranche sur Saône, qui consiste à distribuer les clefs de leurs cellules aux détenus « les plus méritants » avec un nouveau régime de détention, le « module respect ». 35 détenus du troisième étage de la maison d’arrêt sont sous ce régime, initié en Espagne. Les détenus sont autorisés à circuler en journée dans les couloirs et certains espaces (salle de sport, cour extérieure..) avec une clé de leur cellule, mais à la condition d’accepter un règlement plus strict par certains aspects. En contrepartie, ils doivent par exemple avoir un comportement irréprochable, participer à des activités obligatoires, se réveiller à la même heure, ou encore entretenir leurs locaux. ce régime de détention permet toutes sortes de transactions punitives et de chantages et exacerbe les tensions entre détenus. En 2015, le centre pénitentiaire de Mont-de-Marsan était le premier à tester ce nouveau module. Le “régime Respect” correspond à toutes sortes d’obligations et à des évaluations matérialisé par une sorte de permis à points. A Mont-de-Marsan, Villepinte, Beauvais ou Liancourt, le détenu part de zéro : chaque bonne action peut lui valoir un point, chaque mauvaise lui en faire perdre un. Si le compteur tombe à moins trois, moins cinq ou moins dix selon les établissements, c’est le recadrage ou l’exclusion, qui vaut retour en régime « portes fermées ». Beaucoup de comportements font encourir des mauvais points : ne pas être levé à sept heures du matin, ne pas avoir fait son lit, parler aux fenêtres, crier lors d’un match de foot, être en retard, impoli… Les consignes à respecter sont quasi-militaires. A Mont-de-Marsan, « la cellule doit être impeccable, balayée et lavée quotidiennement ». Les chaussures, cintres et serviettes de toilettes doivent être « rangés sous le lit » et les vêtements « bien pliés ».

#1062 vu sur actupenit.com