France : un décret élargit la liste des critères déterminant les “personnes à risque” pour le droit au chômage partiel mais réduit drastiquement son usage en le limitant aux cas où le poste de travail ne peut pas être adapté

France. Après l’annulation du précédent texte par le Conseil d’Etat, un nouveau décret renouvelle la liste des critères de vulnérabilité (les “personnes à risque”) ouvrant droit au chômage partiel pour les salariés concernés. La liste des critères est étendue puisqu’y sont rétablis des critères qui avaient été supprimés avant l’été, mais le droit au chômage partiel est en fait réduit parce qu’il n’est validé que si l’employeur ne peut garantir des mesures de protection renforcée sur le lieu de travail. C’est toujours la mise au travail qui prime sur la protection sanitaire.

#1665 Source egora.fr