France : un décret prévoit de baisser la contribution de l’Etat aux départements qui refuseraient de recenser les mineurs isolés dans un fichier biométrique

France. Un décret paru le 23 juin prévoit de baisser la contribution de l’État aux départements qui refuseraient de recenser les mineurs isolés dans un fichier biométrique dans le but qu’elles soient partagées sur tout le territoire pour faciliter les contrôles. La Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne ont déposé un recours auprès du Conseil d’État dénonçant un chantage financier. Il s’agit donc d’obliger à faire intervenir les préfectures dans le processus d’évaluation et d’identification de ces jeunes, qui doivent être ris en charge par l’Aide Sociale à l’enfance “en vue d’alimenter le fichier recueillant les informations biométriques” et de les comparer aux fichiers migratoires (Visabio et AGDREF).

#1578 Source infomigrants.net