France : un assouplissement du protocole sanitaire dans les écoles est annoncé alors que la pandémie se poursuit

France. Alors que 2000 classes sont fermées et que les indicateurs épidémiologiques sont inquiétants, le gouvernement annonce un assouplissement du protocole sanitaire dans les écoles. Désormais, il faudra trois cas testés positifs issus de familles différentes pour qu’une fermeture de classe soit éventuellement prononcée. On apprend par ailleurs de source directe que dans les collèges et lycées, la remontée de cas positifs chez les enseignants comme chez les élèves se fait désormais une fois par semaine et plus quotidiennement. Les préfectures ne veulent donc tout simplement plus savoir combien d’élèves ou d’enseignants positifs sont présents dans les établissements scolaires, ni faire quoi que soit pour empêcher les contagions. Face à l’inquiétude grandissante, ces mesures questionnent sur la politique sanitaire actuelle : la priorité serait avant tout le maintien au travail qui implique que les enfants soient à l’école, y compris au détriment de la santé. Ces mesures sont en totale contradiction avec le fameux “triptyque” “Protéger, tester et isoler” supposé permettre de “vivre avec le virus”, d’autant que dans les zones dites avec euphémisme “en tension”, les résultats des tests mettent de 4 à 8 jours pour être délivrés, ce qui ne permet justement pas de “tester et isoler” de manière à “protéger”.

#1557 Source LCI.fr