France, Toulouse : les deux infirmiers mis à pied fin pars pur avoir réclamé des masques dans un Ehpad ont été définitivement licenciés, accusés d’avoir instillé la peur parmi leurs collègues

France, Toulouse. Les deux infirmiers qui réclamaient des masques dans un Ehpad et qui avaient été mis à pied fin mars ont été définitivement licenciés. Ils sont accusés d’avoir instillé la peur parmi leurs collègues. L’un d’entre eux avait d’ailleurs dû sortir de l’Ehpad de La Cépière, géré par la société DomusVi, sous escorte policière, en plein milieu de son service. Ce n’est qu’après cinq semaines de crise sanitaire que les soignants ont pu porter des masques… Ils s’étaient aussi inquiétés du sort de cinq résidents, qui présentaient des symptômes de diarrhée, parfois associés à une infection au coronavirus.

#1126 vu sur www.leparisien.fr