France, Rouen : des soignants de l’hôpital psychiatrique du Rouvray, déjà fortement mobilisés pendant le premier confinement, alertent sur les répercussions psychologiques du prolongement de la pandémie et des modalités de sa gestion

France, Rouen. Des soignants de l’hôpital psychiatrique du Rouvray, déjà fortement mobilisés pendant le premier confinement, alertent sur les répercussions psychologiques du prolongement de la pandémie et des modalités de sa gestion. Les cas de dépressions et de décompensations anxieuses nécessitant une intervention en urgence, ainsi que les tentatives de suicide se multiplient, avec un nombre important de jeunes patients. Il y a deux ans, des soignants de cette unité hospitalière avaient entamé une grève de la faim très médiatisée et obtenu la création de 30 postes. La même année, les Blouses noires y ont vu le jour, un groupe de soignants qui a essaimé un peu partout en France et qui proteste contre la fermeture de lits dans les hôpitaux psychiatriques.

#1634 Source francetvinfo