France, Roanne : un détenu de 27 ans, enfermé au quartier disciplinaire, s’est suicidé en mettant le feu à son matelas ; les suicides sont sept fois plus nombreux en quartier disciplinaire.

France, Roanne. Un détenu de 27 ans du centre de détention de Roanne, qui était enfermé dans le quartier disciplinaire, s’est suicidé dans la nuit de ce vendredi à samedi. Il a mis le feu à son matelas et est mort suite à l’inhalation des fumées, aux alentours de minuit à l’hôpital. Dans les quartiers disciplinaires des prisons, les personnes détenues n’ont droit à aucune activité, ni affaires personnelles. Elles sont placées dans des cellules de 5 à 6 m2, avec pour seul équipement, des WC non cloisonnés, une tablette et un lit scellé au sol, et ne peuvent en sortir qu’une heure par jour pour se rendre dans une petite cour de promenade surplombée de grillage. Selon l’OIP, les suicides sont sept fois plus nombreux en quartier disciplinaire qu’en détention normale.

#1213 vu sur www.francebleu.fr