France. Le retour à l’école des élèves porteurs du covid se feront sur une attestation sur l’honneur des parents

France. Alors que les cas de suspiscion covid se multiplient dans les écoles, le ministère de l’éducation indique que le retour à l’école des élèves ayant été identifiés comme cas contacts ou présentant des symptômes du Covid-19 se ferait sur la seule foi d’une attestation sur l’honneur des parents indiquant soit que l’enfant a obtenu un test PCR négatif, soit qu’un médecin a écarté le diagnostic Covid-19. Selon le nouveau protocole, pour retourner en cours, aucun certificat, ni preuve de dépistage négatif au Covid-19 ne devra être demandé à l’élève potentiellement contaminé. Ce protocole intervient après des plaintes des médecins, surchargés par les demandes de certificats médicaux pour des enfants et adolescents cas contacts ou présentant des symptômes du coronavirus. Pour résumer, si un enfant est cas contact, il doit faire un test PCR 7 jours après son dernier contact avec le cas confirmé. Si le résultat est négatif, l’enfant peut revenir à l’école avec une attestation sur l’honneur signée de ses parents, indiquant que le test est négatif, mais sans besoin d’apporter de preuve que ce test a été réalisé. Si un enfant a des symptômes évocateurs du Covid, il ne peut revenir à l’école qu’avec une attestation sur l’honneur signée de ses parents, indiquant qu’une consultation médicale a eu lieu et que le médecin a écarté le diagnostic Covid-19. Là aussi, pas besoin de preuve qu’un médecin a été consulté.

#1532 vu sur bfmtv.com