France, Rennes : huit sans-papiers enfermés au Centre de rétention sont en grève de la faim et décrivent des traitements dégradants et des propos racistes permanents de la part des policiers

France, Rennes. Huit sans papiers enfermés au Centre de rétention administrative de Rennes ont entamé une grève de la faim pour dénoncer un “manque de respect et d’hygiène” ainsi que leur enfermement malgré “l’absence de perspectives d’éloignement”. Dans une lettre adressée aux médias, ils font état de traitement dégradants et de propos racistes permanents de la part des policiers. Ils disent aussi ne pas avoir un accès suffisant à l’eau alors qu’on est en période de canicule. La préfecture d’Ille-et-Vilaine affirme avec cynisme que “sept personnes refusent les plateaux-repas mais continuent de s’alimenter via des distributeurs de boissons. Nous ne sommes pas très inquiets sur leur état de santé.” Par ailleurs, de plus en plus de cas sont détectés dans les centres de rétention, comme au Mesnil Amelot et à Toulouse, et les cours d’appel, qui refusent de considérer que la détection d’un cas de Covid est une situation nouvelle, refusent de libérer les retenus.

#1408 vu sur france3-regions.francetvinfo.fr