France : plusieurs contrôleurs SCNF ont caché qu’ils étaient contaminés afin de continuer à travailler et à gagner les primes au nombre d’amendes

France. Covid-19 : des contrôleurs SNCF ont caché qu’ils étaient contaminés pour pouvoir continuer à travailler et pour ne pas perdre les primes liées au nombre d’amendes qu’ils mettent par jour, qui constituent une part importante de leur rémunération et motivent leur efficacité répressive. Quatre cas sont avérés mais cette pratique pourrait avoir été très répandue au point que la CFDT demande le maintien de la rémunération moyenne en comptant les primes pour que les contrôleurs cessent de contribuer à la diffusion du virus…

#1561 Source Leparisien.fr