France : plusieurs académies proposent aux enseignants des badges “pour valoriser leur engagement” pendant l’épidémie de Covid19, leur donnant les valeureux titres de “explorateur-trice”, “utilisateur-trice”, “passeur-euse” ou “bâtisseur-euse”

France. Plusieurs académies proposent aux enseignants des badges “pour valoriser leur engagement” pendant l’épidémie de Covid19. Les enseignants peuvent être badgés “explorateur-trice”, “utilisateur-trice”, “passeur-euse” ou “bâtisseur-euse”. Sur la page “agilité pédagogique” de l’académie de Montpellier par exemple, l’académie explique, dans un langage ubuesque (il y a même une vidéo), le fonctionnement de ces badges qui matérialisent une sorte d’évaluation de compétence. Ces badges, qui sont qualifiés d'”objet sociaux”, sont “sécurisés” et existent aussi dans les entreprises. Ils donnent accès à une plateforme qui “fédère les détenteurs de badges sous la forme d’un réseau social”, avec la disposition d’un compte personnel avec tous les badges dont l’utilisateur dispose, et pas seulement ceux de l’académie (parce qu’il y a d’autres sortes de badges…). L’utilisateur peut ainsi gérer quels badges il veut rendre visible. Parce qu’elle est “soucieuse de donner la meilleure visibilité aux compétences des personnels”, l’académie met en place grâce à ces badges une “cartographie de ces compétences”. On sent bien qu’il y a du contrôle de ce côté-là mais il est difficile de se représenter ce qui est contrôlé et dans quel but… Apparemment il s’agirait de pouvoir rechercher des personnels en fonction de leurs badges pour pourvoir des postes par exemple. Il y a aussi d’autres “open badges” pour constituer un “territoire apprenant”, et ça vaut le coup d’œil, en cliquant ici. On peut être par exemple “classe inversée, explorateur-trice” et plein d’autres fonctions qui ont peut-être du sens dans une autre dimension.

#1088 vu sur www.ac-montpellier.fr