France, Paris : trois personnes ont été arrêtées lors de la manifestation de soutien aux soignants devant l’hôpital Debré, les 16 personnes rassemblées en solidarité devant le TGI se sont faites verbaliser par la BRAV

France, Paris. Lors d’une manifestation de soutien aux soignants et soignantes devant l’hôpital Robert Debré, trois personnes ont été arrêtées après avoir été dénoncées suite à la prise à parti du journaliste d’extrême droite antisémite, Jimmy Leopold qui avait intégré la manifestation. Après 48 heures aux mains de la police et de la justice, les trois manifestants s’en sortent avec un simple rappel à la loi pour outrage et refus de signalétique, mais les 16 personnes rassemblées en solidarité devant le TGI pour attendre leur sortie le 23 mai se sont faites verbaliser par la BRAV, y compris leur avocate. Le texte qu’ils ont publié à ce sujet est à lire ici, on y voit à quel point dans les commissariats, les flics ajoutent l’absence de protection sanitaire aux humiliations et pressions diverses de la garde à vue.

#0764 Source nantes.indymedia.org