France, Paris : expérimentation de la détection par caméra du port du masque dans la station Châtelet-les-Halles grâce au dispositif développé par la startup Datakalab déjà mis en place à Cannes.

France, Paris. Le gouvernement et la Ratp expérimentent la détection par caméra du port du masque dans la station Châtelet-les-Halles. Il s’agit de préparer le déconfinement du 11 mai et la reprise du fonctionnement des transports publics. Avec six caméras reliées à des ordinateurs dans un premier temps, douze ensuite, cette technologie utilisant la reconnaissance visuelle permet de repérer la présence ou l’absence de masques, avec un taux de précision annoncé à 99,5%. Xavier Fischer, le cofondateur de Datakalab, la start-up qui a mis au point cet algorithme fonctionnant avec du «deep learning» (apprentissage profond, une forme d’intelligence artificielle), explique : «l’analyse de l’image se fait en temps réel avec des statistiques fournies toutes les quinze minutes. Il ne s’agit en aucun cas de flicage puisque les usages sont contrôlés.» D’après les autorités, il s’agirait seulement de contrôler la proportion de personnes portant des masques, mais on peut craindre que le dispositif ne soit utilisé comme une manière d’automatiser les contrôles puisqu’il est prévu que les voyageurs sans masques soient sanctionnés par une amende de 135 euros, qui pourra être décidée par les forces de l’ordre, ou par les agents de sécurité de la SNCF et de la RATP. Le dispositif Datakalab a déjà été utilisé à Cannes depuis le 27 avril.

#0523 Source parismatch.com