France, Paris : deux école ferment après la détection de cas de covid chez des enseignants et des enfants, la mise en isolement demandée par l’ARS ne concerne que les enfants et les adultes travaillant dans l’école et pas leurs proches

France, Paris. Deux jours après la réinstauration de l’obligation de scolarisation, deux école ferment après la détection de cas de covid chez des enseignants et des enfants. Dans le 4ème arrondissement, où une enseignante est positive, la mise en isolement demandée par l’ARS ne concerne que les enfants et les adultes travaillant dans l’école et pas leurs proches. « Les autres membres de la famille ne sont pas concernés », précise le mail de la directrice. Une mesure qu’ont du mal à comprendre certains parents, une mère s’interroge par exemple sur le fait qu’elle doive mettre sa fille en quarantaine mais que son mari continue de travailler dans une entreprise de 4000 personnes. Dans le douzième arrondissement, trois cas ont été détectés, un enseignant et deux enfants mais la sutuation n’est pas traitée comme un cluster car “un cluster est défini par la détection simultanée de trois cas dans une communauté. Si l’école du 12ème arrondissement n’est pas étiquetée comme telle, c’est que les trois cas sont répartis dans le temps ». Ces situations mettent en évidence l’absurdité gestionnaire qui adapte sa logique aux nécessités du moment, en l’occurrence la validation coûte que coûte du bien fondé de la réouverture des écoles à tous les enfants.

#1066 vu sur leparisien.fr