France. On ne dit pas “il n’y a pas assez de tests pour tester systématiquement résidents et personnels dans les Ephad” mais “l’opération annoncée est en cours d’optimisation et d’harmonisation”…

France. La pénurie de tests perdure et entrave localement la mise en place de plans de dépistages préventifs, en particulier dans de nombreux Ehpad. Plusieurs ARS font aussi une interprétation étrange des directives nationales et refusent le dépistage systématique des personnels, même lorsqu’un cas de Covid­19 a été confirmé dans l’établissement. L’ARS interdit aux Ehpad de contacter eux-­mêmes les laboratoires de biologie de leur territoire pour passer directement commande, dans l’optique de gérer elle-même à moindres frais la pénurie. Dans les courriers administratifs, la pénurie de tests qui rend impossible la mise en place concrète des annonces du gouvernement, est camouflée derrière des litotes : on y parle d’« optimisation » ou d’« harmonisation » pour justifier les refus.

#0506 Source Le Monde du 05/05