France, Nantes : des élèves infirmiers mobilisés et sous-rémunérés pour le Covid refusent de payer leurs frais d’inscription ; le CHU intervient auprès de Pôle emploi pour qu’ils soient déduits de leurs indemnités

France, Nantes. Des élèves infirmiers refusent de payer leurs frais d’inscription pour protester contre le fait qu’un tiers d’entre eux ont été mobilisés pendant le Covid en tant qu’aide-soignants tout en restant dans l’obligation de poursuivre les travaux nécessaires à la validation de leur année, puis de passer des partiels dans des conditions des conditions déplorables. Le CHU, qui a envoyé des huissiers pour percevoir les sommes dûes qui s’élève à un peu plus de 200 euros par élève, est même intervenu auprès de Pôle Emploi, afin qu’il retienne le montant de ces frais sur leurs indemnités chômage…

#1340 vu sur mediacites.fr