France, Nanterre : plusieurs mises en examen et des détentions provisoires suite aux affrontements et incendies qui ont eu lieu dans les nuits du 13 au 15 juillet dans les Hauts-de-Seine

France, Nanterre. Le parquet de Nanterre annonce plusieurs mises en examen et placements en détention provisoire suite aux affrontements et incendies qui ont eu lieu dans les nuits du 13 au 15 juillet dans les Hauts-de-Seine (à Nanterre, La Garenne Colombes, Villeneuve La Garenne, Suresnes et Châtenay-Malabry). Un mineur de 17 ans déjà connu de la justice a été mis en examen et placé en détention provisoire pour “destruction par un moyen dangereux pour les personnes” et “participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences ou de dégradations ou de destructions de bien”, suite à l’incendie d’un bus RATP à Nanterre. Cinq déferrements ont été décidés pour cinq personnes (trois mineurs de 14 à 16 ans, et deux majeurs placés en détention provisoire) suite à l’incendie d’un abribus et de poubelles, et jets de mortier à la Garenne-Colombes. Trois autres prévenus ont été condamnés à huit mois de prison avec mandat de dépôt et placement sous bracelet électronique suite au caillassage de deux bus vides et stationnés de la RATP à Châtenay-Malabry, ainsi qu’à des jets de projectiles et des tirs de mortiers. A Suresnes, l’incendie d’un bus de la RATP avait également eu lieu, avec des tirs de mortiers. Neuf gardes à vue ont été levées ; l’enquête, confiée à la Sûreté Territoriale des Hauts-de-Seine, est encore en cours. A Villeneuve-la-Garenne, une barricade en feu et des jets de projectiles sur les forces de l’ordre ont conduit au déferrement d’un jeune de 13 ans pour “participation à un attroupement armé”.

#1227 vu sur www.francebleu.fr