France, Mulhouse : un employé de l’office HLM a été licencié pour faute grave après avoir fait un test PCR alors qu’il était asymptomatique sans se mettre en quarantaine dans l’attente du résultat

France, Mulhouse. Un employé de l’office HLM a été licencié pour faute grave parce qu’au mois de juillet il est venu travailler après avoir fait un test PCR sans se mettre en quarantaine en attendant le résultat. Or l’employé dit n’avoir pas eu de symptômes mais avoir fait le test en profitant d’une opération de tests gratuits sur le parking d’un super marché. Il reçoit un résultat positif le soir même, et effectue sa période de quatorzaine. Il est donc licencié pour être revenu travailler une journée après le test. Quand on sait que par ailleurs les employeurs mettent la pression aux employés pour qu’au contraire ils ne cessent pas de venir travailler même en ayant des symptômes ou ne prennent pas les jours de congés correspondant à l’attente des résultats de tests, l’incohérence générale est flagrante.

#1575 Source france3-regions.francetvinfo.fr