France, Montgenèvre : les gendarmes mobiles auraient tiré des coups de feu pour faire fuir un groupe d’une cinquantaine de migrants tentant de traverser la frontière dans les Hautes-Alpes

France, Montgenèvre. Les gendarmes mobiles auraient tiré des coups de feu pour faire fuir un groupe de migrants qui tentaient de passer la frontière. Une enfant afghane de 11 ans est actuellement hospitalisée à Turin, sous le choc. Elle faisait partie d’un groupe d’une cinquantaine de migrants (dont ses deux parents) qui a tenté de traverser la frontière française jeudi 25 mars et qui aurait été refoulé par les forces de l’ordre postées à Montgenèvre, dans les Hautes-Alpes. Blessée par balle en Afghanistan, les tirs de la PAF ont ravivé son traumatisme. Une semaine plus tôt, le 20 mars, deux personnes ont été arrêtées par la police aux frontière et placées en garde à vue pendant 35 heures pour avoir porté assistance à des migrants en danger dans la montagne. Plusieurs rassemblements et manifestations de protestation contre cette criminalisation de la solidarité ont eu lieu à Montgenèvre et à Gap.

#1963 Source ledauphine.com