France, Lyon : les services de la mairie et la police expulsent des personnes qui avaient monté un campement sommaire sur la presqu’île de Lyon.

France, Lyon. Les services de la mairie et la police expulsent des personnes qui avaient monté un campement sommaire sur la presqu’île de Lyon. Les personnes sans abri ont été réveillés à 8 heures pour « une désinfection nécessaire liée au covid 19 », mais c’est en fait une opération d’expulsion. Les forces de l’ordre leur signalent l’existence de lieux d’hébergements, qui sont situés loin du centre et ne répondent à aucune garantie sanitaire puisque les personnes sont trois par chambre. Le collectif “Hébergement en Danger” avait alerté le 24 mars sur la situation des sans-abris à Lyon, en montrant comment les mesures liées au confinement empirent les conditions de vie concrète des les populations vivant à la rue ou en hébergement précaire (fermeture des accueils de jour, fermetures des permanences d’accès aux soins et au droits, suspension des équipes mobiles de psychiatrie et d’addictologie, arrêt de certaines maraudes alimentaire, fin des hébergements à la nuitée).

#0164 paru sur rebellyon.info le 11 avril 2020