France : le retour à la normale tarde dans les Ehpad, des proches craignent que certaines limitation d’accès de personnes extérieures perdurent dans ces structures, laissant les résidents seuls face à la maltraitance institutionnelle

France. À en croire le communiqué publié le 1er juin par le ministère de la Santé, la situation dans les Ehpad serait presque revenue à la normale, en particulier pour ce qui concerne les visites. Après une période d’interdiction puis d’encadrement très strict, période interminable pour les résidents et leurs familles, le gouvernement annonce aujourd’hui « un assouplissement supplémentaire » en adéquation avec « le respect du libre choix des personnes désirant voir leurs proches ». Or la réalité est toute autres puisque la plupart des Ehpad gardent une stricte limitation des visites qui ne permet pas au résidents de renouer le contact avec leurs proches et qui empêche, de fait, quiconque d’entrer dans les structures. Beaucoup de proches de personnes en Ehpad constatent les nombreuses conséquences désastreuses de cet isolement pour la santé morale et physique des résidents (amaigrissement, dépressions, perte d’autonomie physique et psychique). Des proches craignent que beaucoup d’Ehpad n’en profitent pour faire perdurer certaines interdictions d’accès aux personnes extérieures (accès aux salles de repas ou aux chambres), ce qui laisserait les résidents à la merci d’une gestion bien souvent maltraitante.

#0918 vu sur www.quechoisir.org