France : le gouvernement étudie la possibilité d’utiliser l’intelligence artificielle pour éviter la deuxième vague de l’épidémie

France. Le gouvernement étudie la possibilité d’utiliser l’intelligence artificielle pour éviter la deuxième vague de l’épidémie. Ces procédés de traçage visent à établir une cartographie précise de l’épidémie en France, retraçant sa progression géographique et temporelle. Pour être efficace, cette intelligence artificielle a besoin d’être alimentée par des tests, qu’ils soient PCR (pour savoir si une personne souffre du Covid-19 à l’instant T) ou sérologiques (pour savoir si la personne a été touchée par le virus), et des données émanant de la géolocalisation dans les téléphones mobiles. L’autorisation de la Cnil est donc requise, et on sait combien de mesures de contrôle elle a déjà autorisé pour divers motifs supposés être plus important que la question des dites “libertés individuelles”. Le traçage se retrouve même considéré comme ayant la même fonction qu’un vaccin, sans effets secondaires… mais alors seulement pour l’organisme !

#0314 Paru sur Courrier International