France : le conseil d’Etat décide qu’aucun nouveau sans papiers ne doit être incarcéré dans le centre de vincennes, et que les retenus malades doivent être orientés vers un centre de l’ARS après la levée de leur rétention

France. Saisi en référé-liberté, le tribunal administratif de Paris décide que le centre de rétention de Vincennes ne sera plus utilisé pour des placements en rétention pour les quinze prochains jours, et oblige à isoler et confiner les personnes symptomatiques présentes dans le centre. Les personnes testées positives au covid-19 doivent être orientés vers un centre de l’Agence régionale de Santé après la levée de la rétention. La gestion de l’Etat suit son cours, y compris quand elle se retrouve contrainte d’aller dans le sens des diverses associations demandant la remise en liberté et la fermeture de CRA, et la préoccupation gestionnaire reste bien évidemment la suivante : comment ne laisse t-on surtout pas de répit aux détenus ?

#0321 Source : dalloz-actualite.fr