France : l’avis du Conseil scientifique du 26 janvier préconisant un confinement strict de 4 semaines dès le début du mois pour éviter une nouvelle flambée épidémique face aux nouveaux variants a été tu jusqu’au 24 février

France. L’avis du Conseil scientifique du 26 janvier préconisant un confinement strict de 4 semaines dès le début du mois de février pour éviter une nouvelle flambée épidémique face aux nouveaux variants a été tu jusqu’au 24 février. Si aucun confinement n’était décidé, le Conseil scientifique indiquait alors que “l’émergence de variants du virus va rendre le contrôle de l’épidémie en France encore plus difficile dans les mois qui viennent” et que l’on “peut s’attendre à ce que le nombre d’hospitalisations dépasse rapidement celui observé durant la première vague de la pandémie”, ce qui sera très bientôt le cas, confinement ou pas, dans les quinze jours qui viennent.

#1964 Source lesechos.fr