France. La situation des foyers, centres d’hébergement, gymnases ou squats suscite l’attention des autorités sanitaires, particulièrement en Ile-de-France, où se concentrent les difficultés

France. La presse affirme que “La situation des foyers, centres d’hébergement, gymnases ou squats suscite l’attention des autorités sanitaires, particulièrement en Ile-de-France, où se concentrent les difficultés. ” L’Etat a mis au point une stratégie dite “de desserrement” des structures jugées à risque – c’est-à-dire où l’isolement des malades est impossible –, et réquisitionné à cet effet 8 200 places d’hôtel dans la France entière, dont 5 500 en Ile-de-France. Quatre-vingts centres d’hébergement Covid, pour l’accueil des malades sans-abri ou provenant des centres d’hébergement mais n’ayant pas besoin d’être hospitalisés ont aussi été ouverts. En Ile-de-France, 150 des 445 places “Covid” sont occupées. Deux grands centres sportifs, l’Insep, dans le bois de Vincennes, et le Creps, à Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine), jouent aussi le rôle de sas pour extraire au plus vite les suspectés malades, le temps de les tester.

#0194 Paru Le Monde du 12-13-14/04/2020