France : faute de mesures de protections suffisantes, les soignants seraient onze fois plus touchés par l’épidémie que le reste de la population

France. Une nouvelle enquête portant sur 550 000 salariés du secteur de la santé montre que ces derniers ont onze fois plus de chance d’être contaminés par le Covid19 que le reste de la population, ce qui est assurément dû au manque de matériel de protection, ainsi qu’à la rapidité avec laquelle les soignants malades sont renvoyés au travail. Les autorités françaises ne communiquent pas sur les chiffres globaux des soignants malades depuis le début de l’épidémie, alors que l’Assistance publique ­Hôpitaux de Paris (AP­HP) publie régulièrement ses statistiques de professionnels infectés. Au pointage du 20 avril, l’APHP annonçait 4 275 professionnels de l’AP­HP qui ont été ou sont atteints de Covid­19, sur 100 000 personnels, dont la moitié de soignants. Ils étaient 3 800, huit jours plus tôt. . Plus de la moitié des soignants qui ont répondu à l’enquête font aussi état de personnels que l’on a contraints à travailler alors qu’ils étaient porteurs du virus et les délais d’éviction d’un soignant positif au Covid sont désormais de sept jours seulement après le début des symptômes et de deux jours après la fin des symptômes, ce qui est beaucoup trop court pour éviter une propagation du virus.

#0507 Source Le Monde du 05/04