France : des proches de prisonniers d’une dizaine d’établissements pénitentiaires dénoncent les conditions dans lesquelles reprennent les parloirs

France. Des proches de prisonniers d’une dizaine d’établissements pénitentiaires dénoncent les conditions dans lesquelles reprennent les parloirs dans le cadre d’un “déconfinement” qui est loin de revenir à la situation antérieur à l’épidémie. Leur texte est à lire ici. Ils affirment que “depuis le déconfinement du 11 mai, on entend dire que les parloirs sont rétablis mais c’est toujours le même mépris qui est subi par les prisonnier.es – et par nous-mêmes qui les visitons – depuis le début de la « gestion » de l’épidémie. Une gestion sécuritaire plus que sanitaire. Nous avons vécu la suppression des parloirs comme une mesure punitive et infantilisante ; leur pseudo rétablissement l’est tout autant. Et nous refusons que cela dure !”

#0861 source lenvolee.net