France : dans la deuxième phase du déconfinement détaillée par le gouvernement, la situation reste inchangée dans les ephad, c’est-à-dire des visites très contraintes à un rythme qui ne permet pas de renouer véritablement le contact avec les résidents

France. Dans la deuxième phase du déconfinement détaillée par le gouvernement, la situation reste inchangée dans les ephad, c’est-à-dire des visites très contraintes à un rythme qui ne permet pas de renouer véritablement le contact, et toujours pas de possibilité pour les proches de pénétrer dans les établissements.

#0798 Source huffingtonpost.fr